ce qu’il reste de moi

C’est une projection mentale de la manière dont on veut redessiner, “reshape”, l’image. Il faut focaliser sur la cible et projeter mentalement dans cette danse et dans ce temps ce que le sujet va traverser, ce qui va être saisi par l’appareil et ce que ses mains arrivent à laisser passer, ce qu’elles retiennent dans ce temps long.